Chez Wam

"Mon meilleur conseil à l'attention de quelqu'un qui veut se mettre à faire de la musique : imaginez que la musique est une grande Mona Lisa et dessinez-lui une moustache !",

Flea.

:-)

vendredi 18 juillet 2014

Toi Aussi Tu Es Chercheur En Emploi ?? (1re Partie)



Il est de bon ton de casser du sucre sur le dos du méchant fainéant chômeur qui profite du système en ce temps de crise... Mais ne pas trop se moquer car justement en temps de crise n'importe qui peut aujourd'hui se retrouver sans travail (licenciement économique, événement familial soudain qui contraint certaines personnes - et je pense notamment aux femmes - à devoir laisser leur poste etc) mais être sans boulot, n'est pas une fatalité et c'est peut être justement le moment de se poser les bonnes questions, de faire un point sur son parcours professionnel, de connaître ses motivations, aujourd'hui, à l'instant T et pour la suite de votre carrière (en terme de salaire, de conditions de travail, la place que vous voulez consacrer à votre famille par rapport à votre futur travail, vos valeurs etc) et se reposer sur ses lauriers n'est surtout pas ce qu'il faut faire, ni même mettre les choses sur le compte des autres ou de cette fameuse crise... Mais avant d'atteindre le Graal, il y a plusieurs étapes à passer. 


Personnellement, j'ai vécu plusieurs périodes de chômage et cela ne m'a jamais empêché de retrouver un emploi... C'est une question d'état d'esprit. Dites vous que plus personne à l'heure actuelle n'a de voie toute tracée en matière professionnelle et qu'il n'y a pas d'âge pour apprendre et pourquoi pas retourner à l'école... 

Aujourd'hui, il ne s'agit plus d'envoyer une vingtaine de cv et de lettres de motivations type, comme ça, au hasard Balthazar, aux entreprises qui seraient susceptibles de vous embaucher... Il faut être plus fin que cela et se démarquer le plus possible...

Lorsque qu'un ami, une connaissance ou bien même votre famille vous demande ce que vous devenez, ce que vous faites de vos journées, évitez de dire que vous êtes au chômage ou demandeur d'emploi, montrez plutôt que vous êtes actif, expliquez leur ce que vous faites (je me constitue un réseau, je vais prospecter dans les entreprises ou alors je me remets à niveau en maths, en anglais etc Je m'autoforme sur Excel, Word etc) car dans la tête des gens, c'est péjoratif... Ils ont juste l'image de la personne qui se lamente sur son sort au bistrot ou qui se lève à midi et passe le reste de sa journée avachi sur son canapé à regarder la télévision... Bref, être au chômage n'est pas une tare !!! Mettez en place un rythme de vie, forcez vous à vous levez à heure fixe (genre 7h) tous les matins, prenez une douche, habillez vous etc Et pour le coucher idem (23H/minuit, suivant le nombre d'heures que vous dormez en temps normal). Garder le rythme en sera plus que profitable car le jour où vous retrouvez un emploi, vous ne serez pas déphasé. Et de plus, si vous avez des enfants, mettez en place une organisation quotidienne en béton ! Soyez acteur et pas spectateur de votre vie. Inscrivez vous dans une démarche de professionnel.



Pour commencer, la première démarche à faire pour retrouver un emploi est de faire le deuil de son précédent boulot. Cela ne sert à rien de ruminer, vous allez vous démoraliser. Si vous êtes fatigué, dans un premier temps, allez vous vider la tête. C'est peut être saugrenu mais partez 15 jours, si vous n'avez aucun rendez-vous de prévu après votre réinscription à Pôle Emploi. Si cette idée vous fait culpabiliser, choisissez quelques activités qui peuvent vous ressourcer et apaiser les tensions intérieures et ne pensez plus à rien. C'est seulement après cela que vous pourrez ré-attaquer.


1. La veille informationnelle

Hophophop ! pas si vite... Avant d'attaquer les petites annonces, il y a pas mal de choses à mettre en place pour que votre recherche d'emploi soit efficace. Première chose : mettez en place une veille informationnelle. Une veille informationnelle est un ensemble de stratégies mise en place pour rester informé, en y consacrant le moins de temps possible. Cette veille va jouer un rôle important dans le cadre d'une reconversion ou d'une recherche d'emploi.

Un outil très pratique : Internet.

Créez-vous une boite mail professionnelle où vous pourrez recevoir les newsletters, e-mails, alertes des sites que vous aurez choisi; elle vous servira aussi pour vous enquêtes de terrain, à candidater par mail.

Allez sur les sites généraux d'informations (Pôle emploi, emploi.org, Orientation pour tous, Carrières publiques, Fichemétier, emploipublic.fr, Net emploi, Onisep, Studyrama, L'étudiant etc), d'emploi (Monster, Keljob, Jobintree, Indeed, Régionsjob, Stepstone, Apec, Cadreemploi, Cadresonline, etc), des sites d'entreprises, de microbloggage (Twitter...), les fils d'actualité (Netvibes.com), les versions web de publications, journaux, revues spécialisées...

Un lien vers le revue Rebondir de ce mois-ci avec un dossier complet sur les réseaux sociaux professionnels :  https://dl.dropboxusercontent.com/u/29246150/Blog/Rebondir-215.pdf

Ciblez bien vos alertes :

- Les journaux : vivant en Bretagne, je vais citer ceux que l'on a ici comme Bretagne Economique, Penn Ar Bed, Sillage, sinon Courants (journal des Chambres de l"Industrie et du Commerce), Le Journal Des Entreprises ...


- Les lieux publics : La Bibliothèques municipales qui mettent des revues et journaux à disposition, les missions locales, les CCI, les écoles, les centres de formation, Pôle Emploi...

Mais aussi : les salons de recrutements, les portes ouvertes, les forums d'emploi, de concours, etc

Si vous êtes dans une démarche de reconversion, allez à la découverte du secteur ou des secteurs qui pourraient vous plaire et réalisez auprès de quelques entreprises des entretiens d'information (vous pouvez essayer par mail mais c'est moins concluant qu'en y allant directement), voire des évaluations en milieu professionnel via Pôle Emploi.

En suivant l'actualité des entreprises, des sites de RH, d'emploi, de l'INSEE mais aussi des intermédiaires de l'emploi comme les agences intérimaires, les fédérations professionnelles, les groupements d'employeurs etc

En bref, montrez que vous savez consigner, analyser et justifier vos recherches d'informations. Créez et entretenez votre réseau professionnel. Montrez une fois de plus que vous vous inscrivez dans une démarche professionnelle. L'objectif est de créer autour de soi un ensemble d'observateurs prêts à vous faire signe dès qu'une opportunité se présente. Ce n'est pas une recherche d'emploi mais cela permet d'obtenir des informations. Evitez les relations amicales, car elles ne sont pas objectives, mieux vaut ne pas tout mélanger. Mais aussi le piston parce que cela peut porter préjudice si le poste et la candidature ne sont pas en corrélation. Il faut toujours traiter les informations en direct.

- Le réseau : triez vos contacts et bannissez le terme demandeur d'emploi à tout jamais ! ^^ Constituez-vous un carnet d'adresses dynamique et interactif autour de vous. Un site intéressant à consulter http://www.placedesreseaux.com/. Ciblez les bons interlocuteurs qui vous fourniront les informations ou les opportunités. "Réseauter" c'est avant tout éviter de dresser un tableau noir de votre situation auprès de vos interlocuteurs. Testez les réseaux professionnels (Copains d'avant, LinkedIn, Viadéo etc), ayez une photo, des liens de sites sur votre profil, posez des questions à ceux présents, veillez à votre cyber réputation, toujours expliquer ce que l'on est et ce que l'on fait, préparer ses questions et s'intéresser au parcours de vos interlocuteurs, créer des cartes de visite ou des minis cvs etc


2. Retracez votre parcours professionnel 

Si vous ne savez pas où vous en êtes le mieux est de commencer à faire une rétrospective de votre parcours professionnel, dans l'ordre décroissant, en y mettant vos différents postes occupés, vos formations, vos diplômes, vos stages en entreprise et pour le fun, remontez même jusqu'à vos premières années d'école, cela aussi pour but de voir tout ce que vous avez fait dans votre vie.
Ensuite, listez emploi par emploi, stage par stage, diplôme par diplôme, vos compétences acquises, vos savoir-faire...
Vous pouvez vous aidez des fiches métier :

- RIME pour les métiers de la Fonction Publique, téléchargeable ici http://rime.fonction-publique.gouv.fr/)

Cela vous aidera à identifier avec les mots qu'il faut tout ce que vous savez faire. Je vous donne un lien vers la présentation d'une fiche métier (=fiche ROME) :


Il y a sur cette même page un fichier Excel téléchargeable assez intéressant où se trouve l'arborescence du répertoire des métiers. Le moteur de recherche des fiches métier :


Après, je vous conseille de remplir le Passeport Orientation Formation à cette page qui vous aidera aussi à listez vos compétences et à vous posez les bonnes question :  



3. Le marché de l'emploi

Grâce à la veille informationnelle, vous allez pouvoir approfondir le marché de l'emploi.

Sachez que dans le Marché de l'Emploi, on en distingue deux types, à savoir :

- le "Marché ouvert" qui constitue l'ensemble des annonces diffusées par les entreprises, et il représente 30 % du Marché de l'Emploi; Pôle Emploi détient 5% des annonces diffusées... Pour la petite anecdote, L'Oréal reçoit plus de 1500 candidatures par jour... Ça laisse rêveur !!

- le "Marché caché" représente 70% du Marché de l'Emploi et qui constitue l'ensemble des emplois qui ne font pas l'objet d'annonces.

Sachez encore que 80% des candidats se battent sur le marché ouvert alors que seulement 20% sont attirés par le marché caché... Choisissez votre camp !

Arrivé à ce stade, il y a trois questions à se poser :

- Quels sont les secteurs d'activité qui m'intéressent ? M'attirent davantage ?
- Quelles sont les compétences que je peux apporter à ce secteur ? (Le listage des compétences va ici vous aider)
- Sur mon bassin d'emploi, est ce qu'il y a suffisamment d'entreprises susceptibles d'être intéressées par les services que je propose ?

Sur une carte de votre département, prenez un compas et définissez le rayon dans lequel vous voulez travailler, mais aussi pour définir votre bassin d'emploi.

L'approche du Marché de l'emploi par secteur d'activité (site INSEE) : il s'agit de mieux armer le tissu productif de votre territoire et mieux déterminer le secteur d'activité d'un point de vue :

- Quantitatif : quelles sont les activités sur ou sous-représentées dans mon territoire ? Est-ce que les entreprises que je cible sont suffisantes sur mon bassin d'emploi ?

- Qualitatif : Evoluent-elles différemment à l'échelon national des territoires voisins ? Quelles évolutions locales pour ce secteur ?

Lorsque l'on a défini son métier, on cherche tous les secteurs en adéquation avec ce métier, et pour cela, on utilise la Nomenclature des Activités Françaises ou plus communément appelé le code NAF, qui permet la codification de l'APE (le numéro APE est trouvable sur vos fiches de salaire et permet de préciser le convention collective que l'entreprise doit appliquer à ses employés, d'où la nécessité de sa mention), c'est à dire l'activité principale exercée dans l'entreprise. Au moment son l'enregistrement légal, toute entreprise est enregistrée par l'INSEE par ce code NAF; il est composé de trois chiffres et d'une lettre. Les entreprises concernées par cette codification sont les entreprises individuelles, les professions libérales, les sociétés commerciales et autres groupements tels que les GIE, les junior-entreprises... Ce répertoire est téléchargeable sur le site de l'INSEE et vous servira à faire le ciblage des entreprises.

Vous pouvez aussi étudier des enquêtes économiques sur les sites suivants :


Vous avez aussi l'enquête BMO (Besoin en main d'oeuvre) 2014 sur le site de Pôle Emploi et réactualisée chaque année (http://bmo.pole-emploi.org/)

Tout ceci a pour but d'anticiper les difficultés de recrutement et d'améliorer l'orientation de la recherche d'emploi vers des formations ou des métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail.

Rien qu'avec tout cela, avant d'envoyer une lettre de motivation et un cv qui va surpasser tous les autres, vous avez du boulot !! 
Au fait, qui a dit qu'être au chômage était reposant ? ;-) Vous allez pouvoir faire taire toutes les mauvaises langues !
Dans un prochain article, on verra tout ce qu'il faut savoir sur le CV, la lettre de motivation et l'entretien d'embauche. 
Bon courage les chercheurs en Emploi !-)

Ici C'est Sympa Aussi :-))