Chez Wam

"Mon meilleur conseil à l'attention de quelqu'un qui veut se mettre à faire de la musique : imaginez que la musique est une grande Mona Lisa et dessinez-lui une moustache !",

Flea.

:-)

mardi 13 décembre 2011

B.O.F (4) : High Fidelity (2000)


Réalisateur : Stephen Frears
Genre : Comédie Romantique
Pays : Royaume-Uni / Etats-Unis
Date De Sortie En France : Le 6 septembre 2000.




Synopsis : Bob Gordon tient à Chicago une boutique de disques fréquentée par des amateurs de vinyls, d'albums rares et ésotériques des années soixante et soixante-dix. Sa vie entière est placée sous le signe de la pop. C'est en elle qu'il puise le courage d'affronter le quotidien, c'est elle qui l'accompagne depuis toujours dans ses tribulations sentimentales et donne un sens à son existence. Après avoir enduré moult ruptures, Rob est une fois de plus plaqué. Il s'efforce de comprendre les raisons de ce nouvel échec. Il décide de relancer ses exs pour trouver la clé de l'énigme. 

Comme d'habitude, je n'ai pas cru bon de regarder le programme télé, en me disant, bof, il y a probablement que dalle comme d'habitude... Et bien, pour une fois, j'aurai du ! Le pire c'est que j'avais l'info sous le nez depuis le départ puisque la page Facebook d'Arte en faisait la pub, sans doute avais-je l'esprit ailleurs... Mais, j'ai quand même réussi à choper le film au vol (sympa au passage) mais ce qui m'a le plus attiré dans ce film, c'est sa bande-son... Mais différente de celle du roman (adaptation ciné du roman de l'auteur anglais Nick Hornby, que je n'ai jamais réussi à terminer et ce n'est pas faute d'avoir essayé, fan lui aussi de musique pop - autre roman musical, "31 Songs")... 
Voici deux playlists, celle du livre et celle du film proposée par Wikipédia, histoire de vous décrasser les oreilles, de redécouvrir quelques artistes "woodstokiens" (ça sent la dédicace à plein nez ;-)), mais aussi de vous dire "ah mince, j'ai oublié ce truc là depuis des lustres !" ^^, et bien plus encore...

L'album (mythique s'il en est, car premier album double de l'histoire du Rock) "Blonde On Blonde" (1966) de Bob Dylan est très souvent cité dans le roman sans toutefois donner une préférence à un titre particulier. 



   
 PLAYLIST DU LIVRE


PLAYLIST DU FILM 




Et hop, petit clin d'oeil au Ptit Môsieur du commentaire en bas : la FAMEUSE scène avec Bruce Springsteen en Guest ;-)


Ici C'est Sympa Aussi :-))