Chez Wam

"Mon meilleur conseil à l'attention de quelqu'un qui veut se mettre à faire de la musique : imaginez que la musique est une grande Mona Lisa et dessinez-lui une moustache !",

Flea.

:-)

lundi 18 octobre 2010

Samples Et Reprises



 


NB : Reprise d'un article que j'avais fait ce jour même, avec réactualisation des liens, de la mise en page etc.

Les Années 90 ont donné lieu à une multitude de morceaux samplés ( = échantillon : un extrait de musique ou de son réutilisé dans une nouvelle composition musicale) et repris mais cette technique musicale remonte des Années 40-50 mais fait ses réels débuts avec la dub jamaïcaine ou le rock expérimental allemand dans les Années 60. 
En 1968,  les "Silver Apples" en sont les pionniers avec un premier album Electro-Pop- Psychédélique : "Programm".
Dans les 70'S, c'est au tour de quelques groupes allemands d'expérimenter cette technique en reprenant juste un morceau ou carrément composer un titre autour d'un échantillon : "Faust - The Faust Tapes".
Toujours dans les 70'S, des Djs Jamaïcains improvisent des gimmicks sur des instrumentaux Reggae et ensuite Dub. Premières traces d'échantillonnage avec Lee Perry : "Cow Thief Skank"; il enregistre son premier album "Revolution Dub" en 1974 où il superpose à ses Dubs des dialogues de la série "Kung Fu". 
Le sample fait sa véritable percée dans les 70'S avec des groupes tels que Sugarhill Gang qui reprend des extraits du titre de Chic "Good Times" sur "Rapper's Delight" et devient ainsi le premier succès commercial (Article de l'Express sur l'histoire du groupe ICI). 
Dans les 80'S, la pratique s'étend et grâce à ce procédé, le Hip-Hop rencontre un énorme succès commercial mais il n'y a pas que le Hip-Hop à utiliser cette technique en témoigne le groupe Art Of Noise qui mélangeait à ses morceaux des extraits de discours et des bruits de moteur : "Moment In Love" / "Peter Gunn" / "Dragnet"
La pratique a beaucoup été critiquée dans les 90'S à la sortie de "Ice Ice Baby" de Vanilia Ice 
parce que le sample d'origine ("Queen et David Bowie - Under Pressure") avait été utilisé illégalement. Pour éviter le procès, il en paya les droits. 
Le groupe britannique The Verve (et plus récemment les Coldplay...) fut aussi forcé à payer les droits de sample taxé aux Stones ("The Last Time Version Orchestrale") sur leur titre "Bitter Sweet Symphony"

Quelques sites intéressants si vous souhaitez savoir d''où viennent certains samples : 



Commentaires :

Moyenman a dit…
Ah, et dans le rayon "samples rigolo", on a Charles Aznavour samplé par Dr Dre sur "What's the Difference" , Veronique sanson samplée par Jay-Z sur "History" (le morceau composé en l'honneur de Barack Obama) William Sheller samplé par Dan The Automator sur "Deltron 3030" (au passage, une vraie tuerie!!) et encore plus improbable pour "Crack a Bottle" de Eminem (produit par Dr Dre, évidemment) ils ont été sampler Mike Brandt. La classe...
Jul's a dit…
Au rayon "pire reprise de tous les temps", j'aime citer "Déprime" de Sylvie Vartan reprise de "Sweet Dreams" de Eurythmics. Je l'ai toujours sur mon Ipod, je l'écoute quand j'ai besoin de rire... non parce que les paroles valent VRAIMENT le détour

Ici C'est Sympa Aussi :-))