Chez Wam

"Mon meilleur conseil à l'attention de quelqu'un qui veut se mettre à faire de la musique : imaginez que la musique est une grande Mona Lisa et dessinez-lui une moustache !",

Flea.

:-)

dimanche 16 mai 2010

Local Natives - Gorilla Manor (2009)





Genre : Indie Rock / Folk
Pays : USA (Los Angeles)

Taylor Rice
Kelcey Ayer
Ryan Hahn
Andy Hamm
Matt Frazier

Une seule écoute de "World News" a suffit à piquer ma curiosité et à écouter l'album entier. Du coup me voilà complètement envoutée par cette musique subtile. Certaines musiques ont cette capacité de vous transporter dans un autre monde et c'est le cas avec les Local Natives pendant 52 minutes (trop peu à mon goût d'ailleurs..).Et dire qu'ils sont passés par la Route du Rock le 20 février dernier...
Le nom de l'album provient en fait du nom qu'ils ont donné à la maison qu'ils se (qui se définissent comme des "Gorilles" qui vivent dans un zoo) partagent (oui, ils vivent tous ensemble :-)) Ce sont des passionnés et rien de tel que ce genre de personnage pour nous donner une telle musique de qualité.
Si vous êtes fan d'Indie et de pop mélodique, je vous conseille très fortement le blog de "miraclefortress62" (si je le pouvais, je pourrais même vous obliger, sous la torture, à aller visiter son blog :-D) qui regorge pleins de merveilles comme celle-ci :  ICI.
La musique n'a décidément pas de frontières. 



I climbed to the top of a hill
But I had just missed the sun
And although the descending arc was gone
Left behind were the traces that always follow along

The most beautiful colors chase the sun
They wrap her trail in a taunting gesture
That seems to sing out loud,
"this is what you're missing"

I'll endure the night
For the promise of light

I want to lift my hands towards the sun
Show me warmth
Baby, won't you show me warmth again?
And when I can feel with my sun hands
I'll promise not to lose her again
And even if the morning never comes
My hands are blessed to have touched the sun

And when I can feel with my sun hands
I promise not to lose her again

-

Je suis monté en haut d'une colline
 Mais je venais de manquer le soleil
 Et bien que l'arc descendant ait disparu
 Distancé étaient les traces qui suivent toujours le long
 
 Les plus belles couleurs poursuivent le soleil
 Ils emballent sa piste dans un geste raillant
 Cela semble chanter à haute voix,
 'c'est que tu manques'
 
 J'endurerai la nuit
 Pour la promesse de lumière
 
 Je veux soulever mes mains vers le soleil
 Montre-moi la chaleur
 Bébé, tu ne me montreras pas de chaleur de nouveau ?
 Et quand je peux me sentir avec mes mains de soleil
 Je promettrai de ne pas la perdre de nouveau
 Et même si le matin ne vient jamais
 Mes mains sont bénites pour avoir touché le soleil
 
 Et quand je peux me sentir avec mes mains de soleil
 Je promets de ne pas la perdre de nouveau
 



Ici C'est Sympa Aussi :-))